Commentaires sur la BD "Joyeuse Apocalypse"

En page 25, il est présenté la conservation de la masse-énergie, par transmission de cette énergie issue d’une réaction (travail interne) à l’énergie cinétique de l’obus et des éclats.

Il est à noter que l’on peut considérer que le système (réactif, obus, débris) pert réellement de l’énergie (donc son équivalent de masse) lorsqu’il la cède au milieu "extérieur" : chaleur dans l’air, rayonnement dans l’espace…

Un autre exemple est le Soleil, on croit souvent que la perte de masse de l’équivalent d’énergie qu’il produit (soit 4,3 millions de tonnes/s) est  due à ses réactions nucléaires.

Ce n’est pas faux !…

Si l’on considère les réactifs dans son noyau, leur masse finale a réellement varié de cette proportion.

Mais comme le Soleil est sur sa "séquence principale", ses caractéristiques sont telles que sont rayonnement de surface égale sa production interne d’énergie (elle est un "thermostat") et non la cause des températures solaires.

Si l’on considère le Soleil comme un système, il pert réellement de la masse par son rayonnement de SURFACE !

Il faut comprendre que non seulement c’est exact : les particules de surface ralentissent en émettant le rayonnement, ce qui réduit leur masse totale (selon la relativité restreinte) ! Puis elles réaccélèrent en replongeant sous la surface captant le flux de chaleur en provenance du centre, et le cycle continue lorsqu’elles remontent, remplaçant d’autres comme elles.

Mais de plus, il n’y a pas de contradiction : la masse perdue par les réactifs en son centre est intégralement reportée sur l’agmentation de la masse des particules recevant cette énergie, qui la transmettent à celles des couches supérieures !

En page 26, il est présenté que le Soleil fut la source de la présence de l’uranium 235.

La matière des planètes n’a JAMAIS provenu du Soleil, et le Soleil n’a JAMAIS produit de l’uranium (bien au contraire !).

L’uranium et le thorium, présents sur Terre (et les autres planètes) proviennent des phases ultimes des étoiles géantes qui précédèrent la formation du système solaire : explosion de supernovas. Leurs poussières ont été agglomérées en planètes dans le nuage résiduel qui tournait autour du Soleil après sa condensation. La matière des planètes (du système solaire)  est "cousine" et non "fille" de celle du Soleil…

L’uranium 235 est "radioactif alpha" ; c’est-à-dire que sa principale transformation spontanée est l’expulsion d’un noyau d’hélium 4, ce qui le transforme en thorium 231 (lui-même radioactif).

Il existe bien une faible fraction de désintégration de ce noyau par fission "spontanée", sans la déstabilisation par un neutron incident.

En page 42, il est présenté la possibilité théorique de créer un cristal dopé à l’antimatière.

Au delà des difficultés dues à la faiblesse du rendement de la production des antiparticules, de leur ralentissement et de leur capture et enfin de leur stockage dans le cristal ; il y a l’erreur de l’équivalence de la masse-énergie, en page 43 :

–> 1 milligramme d’antimatière équivaut réellement "qu’à" 30 tonnes de TNT, pas à 20 MT ; ceci en comptant l’équivalent "gratuit" de matière s’annihilant avec.

–> 200 grammes d’antimatière n’équivalent "qu’à" 6 MT (toujours en comptant avec l’équivalent de matière), soit une "simple" bombe H.

–> L’équivalent de 15 000 MT est représenté par environ 500 kg d’antimatière (soit une masse totale d’1 tonne de réactifs).

Dernière modification : 11/01/2012

Par : Claude ANDREU ; rominandreu@yahoo.fr

Article se reportant au lien : http://www.savoir-sans-frontieres.com/JPP/telechargeables/Francais/joyeuse_apocalypse.htm

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: